Groupe de recherche

Phragmites

Partenaires

Les partenaires actuels du groupe PHRAGMITES sont présentés ci-dessous. Par le passé, le groupe a collaboré avec Canards Illimités Canada, Environnement Canada, Gloco Inc., le Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs du Québec, le Parc national de Frontenac, le Parc national de Plaisance et le Service canadien de la Faune.

Ministère des Transports du Québec

Transports QuebecLe Ministère des Transports du Québec (MTQ) a été et est toujours très activement impliqué (depuis 2003) avec l’équipe du groupe PHRAGMITES dans la recherche sur le roseau. Le MTQ avait d’ailleurs octroyé à Claude Lavoie un premier contrat de recherche d’une valeur de 150 000 $ (2003 – 2007) pour étudier le phénomène de la propagation du roseau le long des autoroutes du Québec. Il a attribué (avril 2008) à l’équipe un nouveau contrat de recherche d’une valeur totale de 201 800 $ (2008 – 2010) qui a permis à Claude Lavoie et à Jacques Brisson d’initier des travaux sur les emprises autoroutières pour développer des méthodes de maîtrise du roseau (frein à la prolifération) faisant appel à des végétaux compétiteurs. Ce contrat a depuis été renouvelé (Jacques Brisson : 92 400 $) pour la période 2011 – 2015.


Parc national des Îles-de-Boucherville

Le parc national des Îles-de-Boucherville est particulièrement touché par le problème du roseau envahisseur, car une bonne partie des terres humides qu’il protège sont maintenant constituées de roselières très denses, ce qui nuit beaucoup aux activités de loisirs dans le parc (navigation de plaisance). Plusieurs travaux sur la dissémination et la génétique du roseau, ainsi que sur l’impact de la plante sur la faune ont été effectués dans le parc. Le parc fait aussi face à un problème d’envahissement de champs en friche par le roseau qui menace de grandes superficies du parc. Pour y faire face, le groupe PHRAGMITES a entrepris des tests expérimentaux de contrôle et d’éradication. Le parc contribue à ces tests par l’octroi d’une bourse d’étude, par une assistance technique et par le prêt de matériel. La firme SOLENO contribue aussi à l’expérience par le don de bâches.


Ville de Québec

Autrefois bétonnées, les berges de la rivière Saint-Charles ont été renaturalisées entre 1995 et 2008 par la Ville de Québec. Ces travaux ont nécessité des interventions importantes de démolition, de reprofilage des rives et de naturalisation. Malheureusement, au cours des dernières années, on observe que le roseau envahisseur s’établit sous forme de petites colonies aux abords de la rivière. Cela suggère que cet énorme chantier a profité au roseau qui possède de très bonnes aptitudes à coloniser les sites récemment perturbés. Pour empêcher que le problème ne s’étende, le groupe PHRAGMITES a accepté un mandat de la Ville de Québec visant à élaborer un programme d’élimination et de contrôle du roseau. Ce projet permettra de décrire les diverses techniques d’élimination (manuelle, mécaniques, chimique et de bâchage), d’élaborer les diverses mesures de mitigation, programmer les interventions de contrôle, développer un programme de suivi ainsi que d’estimer les coûts se rattachant à la mise en place de ce programme.

Actualités

Programmes d'études

La Faculté

© 2017 Groupe Phragmites Group - Tous droits réservés.
Responsable : Claude Lavoie claude.lavoie@esad.ulaval.ca